L’EDITO


A L’HORIZON…

Cet automne, pas besoin de la météo pour savoir « qu’il va nous falloir passer des jours entiers sous les capuches »*. Pourtant, malgré les vents, la brume, les anti-cyclones et autres dépressions nous ne perdrons pas de vue l’horizon et l’espoir d’un ciel enfin dégagé, d’un tonnerre d’applaudissements voire d’un bon coup de foudre.
Cet horizon, pour nous – et pour vous si le cœur vous en dit – est fait d’un village éphémère installé dans une forêt du Pic Saint Loup et de rencontre avec le monde sauvage ; il est fait de tisseuses de liens entre les gens au passé et au présent ; d’une vieille généreuse qui échappe à son destin morose ; d’un clown qui, du haut de son mât nous aide à voir plus loin que le bout de son nez (rouge) ; de pain et de copains, mais surtout pas de moule (à tarte).
Enfin, quand nous aurons traversé tout cela, nous vous inviterons au creux de l’hiver chez vos voisins pour partager des spectacles et repas, au coin du feu…
Et, comme le disent les personnages de Mariette Navarro dans un dialogue de Zone à étendre :
« –Il va falloir continuer à faire brûler le feu doucement sous nos anoraks, transformer la flamme en chaudière. Il va falloir ne pas avoir peur et ne rien étouffer.
Il va falloir du courage et de l’inventivité pour sauver ce qui a commencé.
Il ne suffit pas de s’extasier devant l’étincelle.
Il va falloir nourrir nuit et jour la certitude de notre légitimité.
Le bien fondé de nos idées, de nos colères.

 

  • Qu’est-ce que ça fait du bien
  • Prière de ne pas s’éteindre soi-même
    Prière de ne pas toujours s’excuser
    Prière d’enjamber les doutes et d’avancer quand même
    Prière de ne pas céder à la stupeur. Ou à la peur des représailles
    Prière de devenir maître de son propre feu
  • Combien de temps il va durer notre feu ? Combien de temps il va tenir ? »*

 

Au plaisir de vous retrouver toutes et tous.

 

*Mariette Navarro